N O T E S   D E   V O Y A G E S

Togo, avril et octobre 2004 — 13

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Les premières ventes (envoyé comme e-mail)

Lomé, Togo, vendredi 22 octobre 2004

Bonjour tout le monde,

Vous souvenez-vous de moi? Cela fait une semaine depuis le dernier message et vous devez penser qu'il y a du relâchement, que la chaleur ou les Togolaises (qui sait?) ont eu raison du rédacteur ponctuel! Et bien, je peux vous dire que c'est pas tout-à-fait le cas et que depuis 10 jours, ici c'est la course à tel point que je n'ai VRAIMENT pas eu le temps de me mettre à écrire la suite de ces Notes...

---
Mon dernier message s'arrêtait à la sortie du camion de la douane et à son arrivée sans encombre chez Graphic Import. Le pire aurait été la douane volante qui pouvait nous faire rebrousser chemin et même vider le contenu pour contrôle... on n'ose pas y penser!

Le camion est rapidement vidé "à l'européenne": grâce à sa ridelle élévatrice et au quai de Graphic Import, parfaitement à la bonne hauteur, c'est l'autoroute de l'informatique! Il y a de la main d'oeuvre pour le vrac et deux palettiseurs pour les colis. Un "gerbeur" électrique (élévateur à palettes) et la hauteur des locaux nous permettent même d'empiler nos cartons par 2, pour gagner de la place.

Un rapide bilan de l'effraction nous montre qu'il y a finalement très peu de dégâts, mais un gros mystère plane sur ce qui s'est réellement passé, où cela s'est-il passé (partiellement sur le bateau, peut-être?) et que cherchaient les voleurs. Trois pneus que le propriétaire du camion avait ajoutés au dernier moment ont disparu et, en ce qui nous concerne, une imprimante laser et quelques bricoles (souris, etc.) manquent à l'appel. C'est tout... et sur plus de 8 tonnes net, c'est rien!

Commence alors une semaine très intense. La publicité comporte plusieurs volets: d'une part j'ai conçu et réalisé, avec le concours de Jean-Jacques, des papillons que nous avons tirés à quelques centaines d'exemplaires et que je suis allé placer dans un certain nombre de cybercafés, au Centre Culturel Français et sur le campus de l'université (réfectoire, bibliothèques, affichages divers, etc.).
Remarqué au passage: Le 19 février 2004, on a inauguré le "Campus Numérique Francophone de Lomé". Ce petit bâtiment de plusieurs salles a l'air très bien équipé en matériel et semble attirer beaucoup de monde.
[Voir ce papillon, A5 rect-verso, ci-contre.]

Par ailleurs, Jean-Jacques est un vieux copain de Latévi Ebénézer Lawson, journaliste admiré par ses pairs, animateur et conseiller en communication, grand connaisseurs des médias locaux et de leurs rouages. Un entretien aura suffit pour qu'il nous présente un projet d'annonce de presse. On a donc eu droit à TogoPresse, un journal-brosse à reluire pour le président Éyadéma, mais seul quotidien largement distribué et lu. Et puis, il y a eu des communiqués radio, au moins sur Nana FM, que je n'ai malheureusement pas entendu.

Toute cette pub s'est mise en place dans l'urgence, puisque lundi 18 octobre commençait le cours d'"Initiation à la Maintenance Informatique" donné par Pierre-Yves Rochat [* voir note ci-dessous], membre du Comité de DeltaLink. Bien que cette formation ne soit pas financièrement liée à l'opération Graphic Import/DeltaLink, nous avons décidé de créer une synergie: groupage de publicité, lieu du cours chez Graphic Import et, "last but not least" cadeau bonus au participant au cours!

On a aussi décidé que notre magasin ouvrirait le même jour, mais pour ça il faut préparer du matériel! Cela consiste avant tout à remettre un système d'exploitation (Windows 98 ou 2000) et un logiciel de bureautique (OpenOffice, compatible avec Microsoft Office, mais... officiellement gratuit!).
Je ne suis pas un béotien complet en informatique, mais vous savez peut-être que je travaille sur Macintosh et que les PC Windows ne sont pas ma tasse de thé. Or il était déjà jeudi quand Pierre-Yves m'a appelé de Bassar (nord du Togo) pour me dire... qu'il arriverait dimanche soir!
Une fois la surprise passée, et mes explication comprises, nous avons tout-de-même convenu qu'il partirait le soir même pour être là le lendemain, vendredi. Ouf!

On a bossé une bonne partie du week-end et dès lundi, mes journées se découpent comme suit:
- réveil bien assez tôt,
- petit-déjeuner à 7h,
- arrivée à Graphic Import à 7h45,
- vente, préparation de matériel, de 8h à 12h,
- pause pique-nique de 12h à 13h,
- e-mails, administration, liste de prix, etc. jusqu'à 15h (à la place de la sieste!),
- vente, préparation de matériel, de 15h à 18h,
- formation de 18h à 21h (j'assiste au cours de Pierre-Yves),
- souper à 21h30,
- ... crevé, dormir (assez mal du fait d'un énorme rhume dû aux climatisations...).
Si on tient compte qu'il fait aux alentours de 30°C, souvent sans air, c'est assez pénible et je me réjouis que le rythme baisse un peu!

On a organisé un atelier, on a aménage des présentoirs dans la partie magasin, exposé des machines, et... réalisé les premières ventes! Nos pris sont attractifs, mais on refuse de négocier: des remises sont prévues pour un ensemble complet par rapport à un écran ou une unité centrale isolée, mais on est intransigeant et... les clients payent! Pour le moment, ce sont les machines de haut de gamme qui partent en premier. On verra plus tard s'il faut assouplir notre politique pour débarrasser les machines les moins puissantes où la concurrence est assez forte.

Dix machines vendues de lundi à jeudi. C'est un début et il faut confirmer. Mais c'est encourageant et l'ambiance de collaboration est excellente, tant entre les "yovos" Jean-Jacques, Pierre-Yves et moi qu'avec les employés togolais de Graphic: Jean, le nettoyeur de l'impossible; "Compo", l'ancien imprimeur; Koffi, le secrétaire-facturiste et sa machine à écrire mécanique d'un autre âge; et enfin Blaise, errant comme un aï tombé de son arbre et qui a heureusement l'après-midi pour se reposer car il ne "travaille" qu'à 50%...

---
Je vous souhaite un bon week-end à tous!
Avec mes amitiés togolaises,
Gilbert Cujean
... en voyage en Afrique
[TogoCel: +228/932 46 56]


* Note ajoutée lors de la transcription sur le site (mars 2009):

Eh oui, ce Pierre-Yves Rochat est bien celui qui reprendra à son compte (c'est le cas de le dire!) les opérations de DeltaLink entre le 1er janvier 2005 et le 15 mai 2006. Ces 15 mois et demi lui suffiront pour s'attribuer induement une somme loin d'être négligeable au détriment de DeltaLink. Le 28 mars 2008, le Tribunal d'Arrondissement de Lausanne à condamné Pierre-Yves Rochat à payer plus de CHF 11'000.– à DeltaLink en réparation du dommage commis. Pierre-Yves Rochat a été débouté par ce même Tribunal dans sa demande de dommages et intérêts de CHF 8'000.– contre DeltaLink, qu'il prétendait l'avoir empêché de réaliser correctement son travail!
Le jugement est publié sur le site de l'Association DeltaLink.

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page