N O T E S   D E   V O Y A G E S

Togo, avril et octobre 2004 — 6

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Assainissement et hygiène... (envoyé comme e-mail)

Lomé, Togo, dimanche 25 avril 2004

Bonjour à tous,

La journée a été calme (c'est vraiment un mot qui convient à Lomé, je crois!). J'ai été invité dans la famille d'un de mes plus sérieux contacts ici: un jeune patron de cybercafé. Très bon repas et discussion intéressante avec son oncle (ancien militaire, actuellement dans le transport maritime) et un ami de passage, cardiologue à Lomé.

---
Pour continuer —si ce n'est dans l'insolite— au moins dans l'étrange vu par des yeux européens, je vous propose quelques photos qui prouve que l'assainissement et l'hygiène sont des problèmes connus et préoccupants.
Il faut reconnaître qu'on obtient ici quelques résultats. Je trouve Lomé plus propre (ou moins sale) que d'autres grandes villes que je connais dans la sous-région (Bamako, Ouagadougou, Niamey ou Cotonou). Serais-ce dû au reste de discipline laissé au Togo par les Allemands qui occupèrent le pays de 1884 à la fin de la première guerre mondiale? Dans tous les cas, la signalisation est explicite, comme le montre ces images...

  

Il s'agit d'un mur en béton de 2m de haut, barrant la plage perpendiculairement à l'océan,
les personnages sont donc grandeur nature.
 

Là c'est clair: "Interdit d'uriner ici. 5000 F ou coup de pierre". La seconde punition est certainement plus efficace que la première!

Quant à l'amande (sic) de cette photo, pris d'un dernier doute orthographique, j'ouvre le dictionnaire de synonymes de mon traitement de texte... et le premier mot qui est proposé est "gland"! Ça ne s'invente pas!

  

De nouveau sur la plage, une poubelle VIDE: du jamais vu.
Les mauvaises langues diront qu'elle n'a jamais été pleine, mais je pense que c'est à tord.
Ce qu'on ne voit pas sur la photo, c'est la solide fixation qui empêche de voler le récipient et son couvercle.
 

L'information et la lutte contre le VIH-Sida sont très présentes. Le panneau publicitaire, peint à même le béton par un artiste ou graphiste local en témoigne: "TOUS ENSEMBLE CONTRE LE SIDA - Regarde cette femme, c'est une Togolaise âgée de 20 ans. Elle a trois enfants dont le plus jeune n'a que quelques mois. Son mari est mort du Sida il y a environ un an. Maintenant c'est elle qui a cette maladie [+ quelques mots illisibles]".

Le côté préventif de l'information tourne évidemment autour du port du préservatif. Un bon graffiti remplace efficacement un long texte, surtout qu'il y a encore pas mal d'analphabètes.

---
Je vous souhaite une bonne reprise du boulot.
Mardi 27 avril, jour de la fête de l'Indépendance du Togo, je prends le car pour Ouagadougou, au Burkina Faso. Près de 1000 km et une frontière. On part à 18h pour arriver le lendemain à 15h... c'est du moins ce qui est prévu!

Avec mes cordiales salutations,
Gilbert Cujean
... en voyage en Afrique

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page