N O T E S   D E   V O Y A G E S

Tilbury-Anvers-Cotonou, septembre 2013

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Texte écrit le jour-même ou les suivants, photos du jour, page publiée de Cotonou, le 3 octobre 2013

Samedi 21 septembre 2013 (Sortie d'Anvers)

La matinée est calme. Une fois les derniers véhicules chargés, le pont-levis est remonté et on est dans l'attente du départ. On nous annonce un changement au niveau du service «hôtelier»: désormais nous serons servis par Erwin, le nouveau «messman». Les repas sont fixés à 12h30 et 18h30, Le petit-déjeuner reste en self-service, c'est plus souple.

21 septembre 2013 21 septembre 2013 21 septembre 2013
21 septembre 2013 Le remorqueur et l'hélice d'étrave:
deux beaux agitateurs dans l'eau du dock.
21 septembre 2013

À 14h, un remorqueur vient lancer son filin à l'arrière du Grande Atlantico, mais rien ne se passe à l'avant. Le pilote, le capitaine, ou certainement les deux, ont décidé que la situation à quai —surtout après le départ du Francia?— ne justifiait pas une seconde assistance.

En effet, ce seul remorqueur décolle la poupe du quai et entame la marche arrière, alors que l'hélice d'étrave (à l'avant, perpendiculaire à la marche du bateau) tourne à fond sur tribord. On fait la même manoeuvre que le Francia hier, pour se retrouver en route vers l'écluse.

21 septembre 2013
21 septembre 2013
21 septembre 2013

Cette fois, il n'y a pas d'autres bateaux en même temps que nous: on a toute la place pour entrer, c'est à dire une dizaine de mètres de marge...

L'écluse nous fait compenser le faible niveau d'écart avec la marée actuelle. Le remorqueur nous a quittés après nous avoir freinés et stoppés dans l'écluse. Le pilote a été remplacé par deux autres, dont une femme, ce qui semble rare. Et c'est le début de la descente de l'Escaut.

On est encore dans le port. Il y a aussi de l'activité commerciale sur les rives du fleuve. Ils doivent faire avec les marées, mais c'est peut-être plus rapide... et moins cher?

Sur la rive droite, je repère bien la double écluse par laquelle nous étions sortis à bord du Rickmers Singapore, en avril dernier. Quand on passe à proximité, on a quitté notre quai depuis plus de 2 heures.

21 septembre 2013 21 septembre 2013

Un clin d'oeil musical pour ces deux péniches de ravitaillement accolées le long d'un cargo (cliquez l'image!).

Dernière vision d'un chalutier dans la petite brume du soir, avant l'entrée dans La Manche.

... et notre signature, désormais quotidienne.

21 septembre 2013

Au souper, on nous apporte notre bouteille de Mouton Cadet... tout juste sortie du frigo! Finalement, peu importe, il est si bon, mais je préviens tout de même le «messman» que demain nous en voulons une autre et qu'il faudra la laisser à température ambiante...

Encore un tour sur le pont, jusqu'à 20h. On est certainement tout juste en train de sortir de l'Escaut vers la Manche. Comme depuis le départ, on ne cesse de croiser d'autres bateaux, de toutes tailles et fonctions.

Dans la cabine, je parviens à mettre en marche la vidéo, grâce à mes rallonges et prises multiples! On visionne le premier épisode de «Affaires publiques», une série télévisée burkinabè. Malheureusement le deuxième épisode passe mal: problème de l'appareil ou du DVD? On règlera peut-être ça demain, Inch Allah.

À suivre...
(Rappel: les images sont «cliquables»)

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page