N O T E S   D E   V O Y A G E S

Tilbury-Anvers-Cotonou, septembre 2013

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Texte écrit le jour-même ou les suivants, photos du jour, page publiée de Cotonou, le 3 octobre 2013

Lundi 16 septembre 2013 (Gravesend/Tilbury)

Gravesend, 16 septembre 2013

 

Gravesend, 16 septembre 2013

Gravesend:
La tour au centre-ville, avec sa une place «en croissant» bordée d'arcades.

À droite, le vieux ponton du ferry.

Gravesend, 16 septembre 2013
Tilbury, 16 septembre 2013
Tilbury, 16 septembre 2013
Tilbury, 16 septembre 2013

L'entrée du Shamrock ne paye pas de mine.

Gravesend, 16 septembre 2013

La chambre est chauffée. On se réveille tranquillement.

Journée de repérages. On quitte notre Guest House vers 9h30 sous un ciel sans nuage et on se dirige tranquillement vers l'embarcadère du ferry Gravesend-Tilbury. Contrairement à ce qu'on pensait, ce bateau ne transporte que des piétons et des 2-roues, pas des voitures. Pour 3.- £ par personne, nous voilà équipés de billets aller-retour.
La traversée ne dure que 7 minutes.

Le Grande Francia a été remplacé par le Nocc Atlantic, encore plus gros et plus massif: comme un énorme carton à chaussures, à peine profilé vers l'avant!

Balade à pied jusqu'à la gare ferroviaire de Tilbury, en longeant les docks et les parkings à voitures ou semi-remorques. On s'attable pour dîner peu après 11h, imitant en cela la plupart des clients d'une espèce de snack-bar. Personnel sympa, omelette et sandwich bons et généreux, prix plus que raisonnable... que demande le peuple?

 

J'en profite pour appeler «Richard» de l'antenne locale de Grimaldi. Un peu difficile à cause de l'accent cockney, mais on finit par convenir que demain vers midi, je l'appelle depuis l'arrivée du ferry à Tilbury et qu'alors il nous enverra un taxi. Il m'était impossible de comprendre les explications assez compliquées concernant la route à suivre. Comme ça c'est mieux.

Tilbury, 16 septembre 2013 Tilbury, 16 septembre 2013
Tilbury, 16 septembre 2013

Tilbury:
À marée basse, d'étranges sillons se dessinent dans la vase de la rive.

Ci-dessous: le ferry, retour vers Gravesend.

Tilbury, 16 septembre 2013 Tilbury, 16 septembre 2013

 

On revient au ponton du ferry en bus. De là, on peut suivre la Tamise vers l'aval, sur une sorte de promenade bétonnée, intégrée au mur de protection de la rive. À vue de nez, 1 km aller 1 km retour, vers un espace fortifié datant du XVIe siècle et utilisé jusqu'à la dernière guerre mondiale. On s'arrête par-ci par-là, Françoise pour des croquis, moi pour des photos. Au retour, alors qu'il commence à pleuvoir, on entre à l'auberge-pub du World's End (fin du monde!) pour s'abriter et se désaltérer. Décor vieillot typique, feu de cheminée (au gaz!), sol inégal en pierre, poutres apparentes partout. Encore une fois «so british»!

On reprend le ferry de 15h10 et il n'est finalement que 16h quand on rentre au Guest House. Entre-temps le soleil est revenu!

 

En début de soirée, on retourne au bord de la Tamise. «Richard» de Grimaldi m'a dit que notre bateau arrivait à 23h (et non pas 19h comme indiqué sur le site de MarineTraffic). On va essayer de le voir passer. Pour ça on prend une table et on mange dans un vrai restaurant (comme il y en a si peu en Angleterre!) qui est entièrement vitré et à l'extrémité du «pier» (jetée) d'où part le ferry. C'est au moins deux fois plus cher que dans les pubs, mais on est quasi seuls et la bouffe est excellente.

Vers 21h45, on quitte le restaurant —qui ferme immédiatement derrière nous, comme on était les seuls clients depuis une bonne demi-heure!— et on va se promener le long de la rive.

Gravesend, 16 septembre 2013 Gravesend, 16 septembre 2013 Gravesend, 16 septembre 2013

Ce n'est finalement qu'à 22h20 environ qu'on distingue une énorme forme qui remonte lentement le fleuve: c'est notre Grande Atlantico, encadré par deux remorqueurs. Il est vraiment pas très beau, mais assez majestueux tout de même. Il passe devant nous au ralenti, sans bruit (on est assez loin), sans presque faire de vagues, et remonte la Tamise pour entrer dans les docks de Tilbury, par une écluse, un kilomètre environ en amont.

Maintenant, on peut rentrer et dormir tranquillement: notre hôtel est arrivé. Demain on monte à bord.

 

À suivre...
(Rappel: les images sont «cliquables»)

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page