N O T E S   D E   V O Y A G E S

Burkina Faso, février 2011 — (suite)

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Image suivante

Écrit à Ouagadougou, vendredi 11 février 2011 — Publié depuis Ouagadougou, le 11 février 2011

(À suivre... image 1/6)

Ce titre est plutôt un gag, mais comme je n'arrive pas à produire des articles «sérieux» (donc avec un contenu un peu consistant) assez fréquemment, j'ai décidé de faire une page d'attente où je publierai juste une photo, assez grande avec une légende. Je changerai l'image de temps en temps, au fil du hasard des situations...

 

Sur la balance du bijoutier, Ouagadougou, le 31 janvier 2011.

L'argent acheté par Moussa est sous cette forme: c'est certainement le résultat de la découpe ou plutôt de la fonte de lingots plus gros. On achète cette matière première à des Nigérians (du Nigeria!) de l'ethnie Yorubas, qui en font le commerce. Eux-mêmes rachètent de vieux bijoux peuls dans les villages de brousse. S'agit-il de recyclage ou de destruction de bien culturels? Un peu des deux, certainement, comme quand chez nous on fait refondre le pendentif en or de la grand-mère...
Je n'ai bien sûr pas pu vérifier ces informations, mais elles sont au moins vraisemblables. Notamment, le titre de l'argent n'est pas modifié par Moussa et son équipe, mais il «sent» si c'est assez pur ou pas... Et pour le moment, les contrôles officiels lui donnent raison.

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page