N O T E S   D E   V O Y A G E S

Taiwan, octobre 2007 — 1

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Le pays du sourire levant!

Taipei, mercredi 10 octobre 2007

Voilà, on y est! Depuis lundi matin, nous sommes à Taiwan.

Le voyage a commencé dimanche matin. Levés à l’aube, Françoise et moi n’avons pas pu convaincre mon ami Jean-Jacques de nous amener à la gare de Lausanne comme prévu et nous sommes arrivés en voiture à l’aéroport de Genève-Cointrin! Ma mère, nous y a rejoints un peu plus tard, amenée par ma soeur. Un café hors de prix, l’enregistrement des bagages, un second café au même prix et départ pour Francfort avec Lufthansa.

La bonne idée a été de commander une chaise roulante pour ma mère au moment de l’enregistrement. Bien que parfaitement valide à 86 ans passés, elle marche avec une canne pour améliorer l’équilibre et n’est évidemment pas très rapide. L’aéroport de Francfort est gigantesque et —heureusement— le service y est parfait: une chaise pilotée par une charmante hôtesse a amené ma mère d’un terminal à l’autre, ce qui représente une bonne vingtaine de minutes d’une marche assez rapide, le passage dans 3 ascenseurs et une course en métro-navette! Avec notre guide, on a aussi évité de se perdre et, comme par miracle, on n’a pas (re)passé de contrôle de sécurité. Ça commençait bien.

Et ça a continué car après 11 heures de vol entre Francfort et Hongkong (long mais sans problème), une nouvelle chaise attendait à la porte de l’avion pour traverser ce second grand complexe. Là on a joyeusement passé devant tout le monde aux files d’attente et autres contrôles! Yes! :-)

Même chose encore à notre arrivée à Taipei, de l’avion jusqu’au hall d’arrivée, après la douane, avec un passage par la file «personnel diplomatique» du contrôle des passeports! Là on a retrouvé Li-Chin et Sylvain avec un taxi minibus.

N.B.– Pour ceux que ne le sauraient pas encore, nous sommes là pour les fiançailles (ou le mariage taïwanais!) de notre fils avec son amie qui est d’une famille originaire de Taiwan... bien avant l’invasion de l’île par Tchang Kaï-Chek en 1949, le détail peut avoir son importance!

Nous avons pris nos aises dans un magnifique hôtel et le soir-même, la soeur de Li-Chin nous attendait dans un restaurant pour un succulent repas où, bien entendu, on ne connaît pas le nom de tout ce qu’on a mangé!

De gauche à droite: La soeur de Li-Chin, votre serviteur, Li-Chin, Sylvain, ma mère et Françoise.
[Photo: une serveuse serviable.]

***

Hier, on a confirmé (déjà!) notre pratique du métro —je reviendrai sur ce sujet qui mérite un développement!— et on a débarqué près du building «Taipei 101» (prononcez: One-O-One si vous parlez anglais... et inutile d’essayer le mandarin!). C’était le plus haut bâtiment du monde avant la construction (déjà terminée?) d’une tour à Doubaï, sauf erreur. Imaginez: 101 étages pour 508 m de haut, un bon bout de plus que la Tour Eiffel! Taiwan étant sur une faille sismique, le bâtiment est fait pour résister à des tremblements de terre de plus de 7 sur l’échelle de Richter. Une masse de 800 tonnes d’acier est fixée aux alentours du 88e étage pour limiter le mouvement de la tour en cas de typhon violent ou de mouvements du sol. Et si ça ne suffisait pas, il y a Sylvain!

Le temps étant complètement couvert depuis notre arrivée, on a provisoirement renoncé à aller au sommet et on s’est contentés d’une visite à la galerie marchande de luxe qui se trouve au pied de la tour... tout de même sur 5 ou 6 niveaux de 4 à 5 m et sous une verrière qui doit être à plus de 20 m du dernier étage. On ne fait pas dans la demi-mesure! Et il y a là absolument toutes les grandes marques de la mode, des bijoux, de l’horlogerie et de tas de choses inintéressantes mais certainement très chères. Juste de mémoire: Dior, Gaultier, Versace, Gucci, Swarovski, Jeager-Le Coultre, Rolex, Swatch (!), Chanel, Bally, Bose, Sony, et j’en passe!

Aujourd’hui, c’est la fête nationale, on a été voir les feux d’artifices.
Et demain on va faire connaissance des beaux-parents et un peu de tourisme à 150 km de Taipei.

À plus!

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page