N O T E S   D E   V O Y A G E S

Voeux pour 2006

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Déjà 2006... !?!

En-tête du courriel:

De : Gilbert Cujean
Objet : Déjà 2006... !?!
Date : 5 janvier 2006 15:43:54 GMT+01:00
À : Voeux 2006

 

Texte du message:

Lausanne, le 5 janvier 2006

Déjà 2006... !?!

... et même le 5 janvier!... et je n'ai pas encore envoyé «mes voeux les plus sincères» de joie, de bonheur, et tout et tout...
Vite, au boulot, que diable! J'ai déjà reçu une bonne quinzaine de courriels et il y a presque 200 personnes qui attendent le mien.

Vraiment? Après tout, on pourrait très bien démarrer l'année comme ça, sans plus de bons voeux que durant le reste du temps, non? Alors qu'est-ce qui pousse ainsi les humains à se souhaiter la «Bonne Année»?

Le respect d'une coutume ancestrale? Si tout le monde le fait... moi aussi.

L'angoisse face à son propre avenir? J'adresse mes voeux au miroir que représentent les autres, dans le ferme espoir qu'ils me reviennent (les voeux, pas les autres!). Et si possible amplifiés, pour prévenir la perte d'intensité sur le trajet! ;-)

Un désir d'exorciser son environnement? Je sais que le Monde va mal, tant sur le plan écologique que commercial, militaire ou politique. Je sais que mon pays est à peu près dirigé par des couards, au mieux incompétents, au pire inhumains. Je sais que notre société se suicide à petit feu. Je soupçonne la jalousie de mes collègues, de mes voisins. Je sais que jusqu'à maintenant je n'ai rien pu faire là contre. Mais ça devra bien mieux aller avec la Nouvelle Année... et tous ces «meilleurs voeux» échangés!

L'envie de garder le contact? Je n'ai pas trouvé un instant l'année passée pour t'écrire, te rencontrer, t'écouter. Ne m'oublie pas... tant qu'il y a des voeux, il y a de l'espoir!

Et finalement, toutes ces raisons (et d'autres encore) ne sont-elles pas également valables, chacun en faisant son propre dosage?

Je vous adresse donc mes très sincères voeux pour un Monde meilleur en 2006!... avec une pensée particulière à ceux qui ne reçoivent malgré tout pas de «meilleurs voeux».
Et une pensée, plus triste celle-là, à ceux qui ne savent pas (ou plus) à qui en envoyer.

Bien amicalement,

Gilbert Cujean
--
Chemin du Couchant 20
CH-1007 Lausanne
Tél.: +41 21 / 866 79 31 ou +41 76 / 588 64 24

 

 

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page