N O T E S   D E   V O Y A G E S

Burkina Faso, janvier-février 2013

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Écrit à Ouagadougou, mercredi 23 janvier et à Koudougou, dimanche 27 janvier
— Publié depuis Koudougou, le 27 janvier 2013

Air Algérie, ça va!

Et voilà. C'était samedi 19 janvier, mon premier vol avec Air Algérie et je suis prêt à recommencer... surtout à ce prix: moins de la moitié d'Air France ou de SN Brussels!

Bon, on est parti de Genève avec 2 heures de retard mais il y avait des excuses: moins de 0°C, neige sur Paris et aéroport Charles-de-Gaulle créant —paraît-il— une surcharge de trafic dans les couloirs aériens, dégivrage de l'avion, etc. À part ça, comme je devais de toute façon attendre plus de 4 heures à Alger, c'était tout ça de pris.

Genève, Dégivrage, 19.01.2013

L'avion était quasi plein et les sièges assez étroits pour compliquer un peu le repas qui par ailleurs était tout-à-fait correct: plus près d'Air France que de SN Brussels. Et j'ai eu droit à un verre de rouge!

Air Algérie, 19.1.2013 Alger, 19.01.2013

Comme on ne remonte pas stupidement au nord, vers Paris ou Bruxelles, le vol est raccourci et Alger n'est qu'à 1 heure 45 environ de Genève. Peu avant l'aterrissage, nous avons eu droit à une assez jolie turbulence. Ma voisine priait très fort... et ça a marché! On s'en est sorti sans mal après une dizaine de minutes de lambada (c'est assez long!). Heureusement que le service était terminé car on aurait vu voler quelques objets. Le personnel de cabine s'était aussi attaché.

De Alger à Ouagadougou, j'ai eu de la chance: à Genève à l'enregistrement, impossible d'avoir la carte d'embarquement pour Alger. «Il faudra la demander sur place.» En fait, les 3 ou 4 passagers concernés étaient attendu à la sortie de l'avion et on nous a spontanément distribué les cartes. J'avais la place 1F (premier rang, hublot tribord). Ah bon!

Business, 19.1.2013 Ouagadougou, 19.01.2013

Deux heures plus tard, tout s'averre bien juste et s'il n'y a pas de service «business» particulier, c'est drôlement plus confortable: moins de bruit et seulement 2 sièges de front au lieu de 3, le second n'étant même pas occupé. Yes!

Arrivée à Ouagadougou sans problème après avoir passé pile juste (loin) au-dessus de Gao. Djibril m'attendait, et ma chambre au Naturama aussi...

À suivre...

Note: Je sais que c'est pas trop original et les images ne cassent pas des briques... Je crois en fait que je n'ai pas assez de temps pour élaborer en direct des articles qui vont au-delà du simple récit factuel. Ajoutez à ça des connexions à Internet calamiteuses au Burkina (sauf dans certaines conditions privilégiées) et de nouveaux logiciels qui me compliquent assez la vie... Alors il faudra patienter pour quelque chose de plus consistant!

 

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page