N O T E S   D E   V O Y A G E S

Burkina Faso, avril 2012— 2

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Écrit à Ouahigouya, jeudi 12 avril 2012 — Publié depuis Ouahigouya, le 12 avril 2012

Papa Diop est mort

Peu après mon arrivée à Ouagadougou, la semaine passée, j'ai appris le décès récent de Papa Alassane Diop. Il avait mon âge et c'était devenu un ami que j'avais toujours plaisir à rencontrer lors de mes séjours au Burkina. Sénégalais, établi de longue date à Ouaga, c'était un artiste le plus souvent sans le sou mais d'une grande générosité. J'appréciais sa malice et son humour, autant que son habileté à peindre. Nombre de mes amis qui m'avaient offert un billet d'avion pour l'Afrique à l'occasion de mes 60 ans ont peut-être encore un des petits tableaux naïfs que je leur avais ramené en remerciement.

Papa Diop, avril 2007 Papa Diop, peintures naïves

Papa Diop en avril 2007...

... et les petits tableaux naïfs qu'il vendait au touristes à Ouagadougou ou lors de quelques expositions, principalement en France.

Mais Papa Diop n'était pas que le peintre qui gagnait juste de quoi vivre avec ses huiles naïves. C'était aussi un type cultivé (bac + 2 et école d'arts au Sénégal) et il savait créer des oeuvres plus personnelles, plus tourmentées. Le malheur ici en Afrique c'est que les artistes ne sont pas reconnus et que personne (ou presque) n'accroche quelque chose aux murs de sa demeure...

Donc, Papa Diop formait également des jeunes artistes aux techniques de l'«art naïf pour survivre», mais en insistant sur une certaine qualité et le respect pour le futur acheteur.

Papa Diop, Ouagadougou
Papa Diop, atelier 2008
Papa Diop, Ouagadougou

 

Dans l'atelier de Papa Diop en février 2008  

Finalement, une pensée pour sa petite fille d'une dizaine d'année qui vivait avec lui et à ses «apprentis» qui doivent se retrouver bien seuls...

Papa Diop, Ouagadougou

[Avec mes excuses pour la qualité des reproductions tirées de mes archives.]

À suivre...

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page