N O T E S   D E   V O Y A G E S

Voeux pour 2008

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Pause réflexion... et meilleurs voeux !

En-tête du courriel:

De : Gilbert Cujean
Objet : Pause réflexion... et meilleurs voeux !
Date : 31 décembre 2007 00:10:36 GMT+01:00
À : GC Mailing

 

Texte du message:

Lausanne, le 31 décembre 2007

Bonjour à tous,

Nous voici à l'heure des bilans, des bonnes résolutions et des souhaits pour l'année nouvelle.
C'est peut-être aussi l'heure d'une pause réflexion sur une actualité récente?

Imaginez un groupe d'Africains, si possible musulmans, en habits traditionnels, débarquant en France à bord de rutilantes BMW. Leurs visas sont en ordre, ils ont suffisamment de moyens, financés qu'ils sont par des levées de fonds dans leurs villages d'origine. Imaginez-les, tournant autour des écoles maternelles, repérant les enfants de familles françaises défavorisées. Imaginez ensuite qu'ils puissent convaincre certains parents que leurs enfants seraient mieux formés, éduqués, habillés dans une école privée à l'autre bout du pays (sans leur dire qu'elle est «coranique», bien sûr!) et qu'eux les Africains payeraient tous les frais d'écolage, en mémoire des avantages que leurs arrière-grands-parents auraient reçus des colons il y a une centaine d'années. Imaginez qu'on arrête ce groupe juste avant qu'ils n'emportent ces enfants de l'autre côté de la Méditerranée... pour leur bien!
Stop. N'imaginez plus! Renversez les rôles et vous avez l'épopée pseudo-humanitaire de l'Arche de Zoé. Dans l'hypothèse ci-dessus, je parie que des citoyens seraient descendus dans la rue pour réclamer des punitions exemplaires... voire le rétablissement de la peine de mort. Dans le cas bien réel, ils s'offusquent de la dureté de la justice Tchadienne. Deux poids, deux mesures? Et si ce n'est peut-être pas un hasard que les acteurs de cette triste expédition soient français, on pourrait craindre un scénario semblable avec beaucoup d'autres pays...

L'ingérence humanitaire a des limites: apporter vivres et secours, oui; s'opposer à un génocide, oui; attenter aux structures familiales et sociales, non, surtout si c'est par des déplacements de populations ou des enlèvements d'enfants! Lutter pour la paix, ce n'est pas se prendre pour un quelconque justicier aux relents néocolonialistes et imposer sa vision du Monde, mais ça pourrait déjà être de mieux accueillir l'étranger qui vient chez nous de son propre gré, pour y travailler et y vivre...

Sur ce, il serait temps de vous souhaiter le meilleur pour l'année qui vient!
Sans Blocher pour les Suisses (ouf!), avec Sarkozy pour les Français (bof!), avec Bush, Ben Laden et les autres pour tout le Monde (aïe!), que 2008 soit supportable, humaine, souriante, joyeuse, heureuse, délirante et même plus!
Que chacun fasse de son mieux pour améliorer la situation de tous... et ne pas trop réchauffer l'atmosphère (même si en ce qui me concerne, je préfère la canicule à l'époque glacière!).

Bonne année à vous, chers amis!
Et souvenez-vous que 40 ans après mai 68, toujours et encore, «Seuls les poissons morts vont dans le sens du courant»!
Avec mes chaleureuses salutations,

Gilbert Cujean
--
Chemin du Couchant 20
CH-1007 Lausanne
Tél.: +41 21 / 866 79 31 ou +41 76 / 588 64 24

 

 

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page