N O T E S   D E   V O Y A G E S

Anvers-Hambourg[-Gênes], avril 2013

... par
Gilbert Cujean

( )

Première note

Note précédente

Index

Note suivante

Écrit et publié à Lausanne, le 30 avril 2013

Mardi 23 avril, 18h — On sort du port

On nous avait dit 18h... et ce fut 18h précise. On était en train de terminer le repas du soir, pris très tôt à bord, quand on a senti un léger frémissement et qu'on a vu la proue s'éloigner du quai. Rapidement sur le pont, on a assisté à tout le début de la manoeuvre soit près de 4 heures. Ensuite, alors qu'il y avait encore une bonne partie de l'estuaire de l'Escaut à descendre, la nuit et l'absence d'événement marquant nous a fait lâcher prise...

18h04: le Rickmers Singapore se met doucement en mouvement au Churchill Dock. Un pilote du port est à bord et commande la manoeuvre exécutée par un homme d'équipage.
Le tableau de bord ressemble plus à celui d'un avion de ligne qu'à celui d'une voiture.
Dans le labyrinthe qu'est ce port, on croise de nombreux navires, en route, à quai, ou au travail comme ce bateau de service vert qui est certainement une drague en train de lutter contre l'ensablement du port. Ce remorqueur va s'amarrer à la poupe de notre cargo, pour aider à freiner et à prendre les virages les plus serrés.
On passe devant des milliers de containers que des portiques géants permettent de charger à une vitesse étonnante... ... et qui se mettent au «garde-à-vous» quand ils sont inactifs!
Des ponts-levis s'ouvrent pour nous laisser passer. Finalement une écluse marque la sortie du port. Le pilote donne ses ordres à l'homme de barre, aux machines et au remorqueur. Ce n'est pas très large, mais le Rickmers Singapore va s'amarrer derière un vaisseau un peu plus petit...
... et 5 autres cargos, plus petits encore, trouveront place à nos côtés L'écluse se referme derrière nous... ... pour se rouvrir devant, 25 minutes plus tard et près de 2 m plus bas.
Il est plus de 21h. On est sorti du port. Anvers est derrière nous.
Reste à descendre l'Escaut.
14.1 noeuds (kt), soit environ 26 km/h.
Il est 21h30 et on est encore à une cinquantaine de km de la mer...

 

N. B. — Cliquer les photos pour les agrandir!

  À suivre...

 

Votre commentaire:

N'hésitez pas à me donner votre avis, il ne sera adressé qu'à moi et je ne le publierai pas. Je me réjouis de vous lire!    gc
P.S.- Signez votre message, svp.

Votre adresse de courriel:
(facultative, pour une réponse éventuelle...)

    

© 2008-2015 by Gilbert Cujean — www.venoge.ch

Haut de page