F.A.Q | Plan du site



Mot exact

«Un commerce équitable pour un développement durable»

Matériel informatique de seconde main contre la «fracture numérique»

« Quoi de neuf ? »
(pour les habitués du site)

International visitor,
please click here!

Visiter le site
(Aucune modification depuis
la décision de dissolution du 15.5.2006)

ATTENTION: COMMUNICATION IMPORTANTE
L'Assemblée générale extraordinaire du 9 juin 2008
a décidé la dissolution de l'Association DeltaLink.

======>>>>> PV de l'assemblée générale ordinaire 2008 <<<<<======
=>>>> PV de l'assemblée générale extraordinaire de dissolution <<<<=

TRIBUNAL D'ARRONDISSEMENT DE LAUSANNE

J U G E M E N T
rendu par le
P R É S I D E N T   D U   T R I B U N A L   C I V I L
le 28 mars 2008
dans la cause

Association DELTALINK c/ ROCHAT Pierre-Yves

Réclamation pécuniaire

D I S P O S I T I F

* * * * *

Audience de jugement: 6 mars 2008
Président: M. Jean Daniel MARTIN
Greffier: Mme A. S.-C., sbt

 

Le président,
statuant à huis clos,

I. admet partiellement les conclusions de l'Association DeltaLink, demanderesse, prises à l'encontre de Pierre-Yves ROCHAT, défendeur, selon Demande du 20 mars 2007;

II. dit que le défendeur est le débiteur de la demanderesse et lui doit prompt et immédiat paiement de la somme de Fr. 8'117.15 (huit mille cent dix-sept francs et quinze centimes), avec intérêts à 5% l'an dès le 1er mars 2007;

III. fixe les frais de justice à Fr. 1'465.– (mille quatre cent soixante-cinq francs) pour la demanderesse et à Fr. 1'565.– (mille cinq cent soixante-cinq francs) pour le défendeur;

    dit que ces frais seront réduits à Fr. 1'215.– (mille deux cent quinze francs) pour la demanderesse et à Fr. 1'315.– (mille trois cent quinze francs) pour le défendeur si la motivation du présent jugement n'est pas demandée;

IV. astreint le défendeur à verser à la demanderesse la somme de Fr. 3'176.70 (trois mille cent septante-six francs et septante centimes) à titre de dépens;

    dit que ces dépens seront réduits à Fr. 3'010.– (trois mille dix francs) si la motivation du présent jugement n'est pas demandée;

V. rejette toutes autres ou plus amples conclusions.

Le président: [signature]

Le greffier: [signature]

 

 

Communiqué de presse   |   (en format PDF)

La Sarraz le 20 mai 2006

DeltaLink cesse ses activités: La fin d’un rêve?

L’Association DeltaLink, dont le métier consistait à récolter le matériel informatique usagé des entreprises en vue d’une revalorisation dans les pays défavorisé, cesse ses activités. Le rêve de créer quelques postes de travail en Suisse au service du Tiers-Monde et de la réduction de la «fracture numérique» était donc une gageure qu’il n’a pas été possible de surmonter.
Créée en 2000 par Gilbert Cujean, DeltaLink a rapidement convaincu nombre d’entreprises de lui confier son matériel informatique usagé. Vu le renouvellement fréquent, c’est rapidement des tonnes de PC, d’écrans, d’imprimantes et d’accessoires divers qui ont été récoltées.

Une fois identifié et surtout «nettoyé» des données en mémoire, ce matériel était revendu à bas prix dans les pays défavorisés, principalement en Afrique sub-saharienne. Cette forme d’aide au développement basée sur un commerce équitable a permis à de nombreux partenaires du Sud de progresser sur le chemin des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Écoles techniques, ONG locales, cybercafés, commerçants ou revendeurs d’informatique en ont été les principaux bénéficiaire. Plusieurs milliers d’ordinateurs complets ont ainsi pris le chemin du Tiers-Monde, malgré le coût élevé des transports et des frais d’importation.

Malheureusement, dès la fin 2003, DeltaLink a souffert de la conjonction négative de plusieurs circonstances: La déstabilisation commerciale due à des conflit régionaux (Côte d’Ivoire, Togo) ou mondiaux (Irak), la chute continue des prix du matériel informatique, les frais de transports élevés et la pauvreté des pays de destination sont les causes externes principales. Par ailleurs, un manque de liquidités chronique a toujours empêché l’Association de prendre des risques, et des tentatives de synergies avec des organismes suisses à buts sociaux n’ont pu aboutir.

Dès janvier 2005, le Comité a confié à Pierre-Yves Rochat la responsabilité des opérations, sur la base d’un fonctionnement simplifié. Suite à la décision de ce dernier de cesser cette collaboration, un comité restreint a été nommé par l’Assemblée générale du 15 mai 2006, pour réaliser les actifs et convoquer une dernière assemblée pour dissoudre l’Association. La fin programmée de DeltaLink marquera-t-elle la fin d’un rêve? Peut-être, n’empêche que pendant 6 ans ce rêve aura eu des effets bien réels dans une action beaucoup plus vaste: le combat pour la réduction de la «fracture numérique».

Association DeltaLink
Contact: Gilbert Cujean, président
076 588 64 24, < >

© Association DeltaLink – CH-1315 La Sarraz – Suisse – Responsable des opérations: +41 78 617 59 91